Fourrière

  • Qui peut utiliser les services de la fourrière animale ?

Même si le recours au service de la fourrière animale est essentiellement réservé aux municipalités par le biais de leur personnel désigné ou aux forces de l’ordre dans le cadre de leurs missions, il peut également être utilisé par tout particulier.

Dans ce cas, plusieurs situations peuvent se présenter.

 

  • Cas N°1 : Je suis un particulier et je viens de trouver un animal (chien ou chat) sur la voie publique. Que dois-je faire ?

Si vous souhaitez gérer vous même l’animal.

Vous devez d’abord vous assurer qu’il s’agit bien d’un animal errant !

Pour les chiens et les chats, vous devez d’abord vérifier si l’animal est identifié : soit par tatouage, soit par puce électronique.

    • Le tatouage se situe le plus souvent dans l’oreille droite de l’animal, mais il peut aussi être dans l’oreille gauche ou dans la région de l’aine.
    • La puce électronique n'est pas directement visible. Elle est implantée sous la peau dans le cou de l'animal.

Dans tous les cas, l’identification du propriétaire ne peut être effectuée que par les vétérinaires, refuges ou fourrières ayant accès au fichier des identifications.

Vous obtiendrez alors les coordonnées du propriétaire en vous rendant auprès de ces professionnels qui contacteront directement le propriétaire.

ATTENTION : vous ne connaissez pas l’animal, vous devez vous prémunir contre tout risque de morsure ou griffure. En cas de doute sur le comportement de l’animal, n’intervenez pas, ne tentez aucune manipulation et prévenez les autorités.

 

    • Si vous souhaitez simplement que l’animal soit pris en charge.

Prévenez la mairie

Il s'agit de la mairie de la commune où vous avez trouvé l'animal.

Le maire est en effet responsable des animaux errants sur sa commune, et doit organiser leur prise en charge, leurs soins et assurer l'information concernant ce type de service (article R 211-12 du Code rural).

La mairie prendra alors les mesures nécessaires pour venir chercher l’animal et le convoyer à la fourrière dont elle dépend.

Éventuellement elle fera intervenir la fourrière directement pour assurer cette prise en charge.

La fourrière vérifiera si l’animal est identifié et gérera le contact avec le propriétaire.

Si l’animal n’est pas identifié, il restera alors en fourrière pendant le délai légal de 8 jours ouvrés puis il sera identifié, vacciné et transféré au refuge animalier pour être proposé à l’adoption.

La nuit ou durant les jours fériés, vous pouvez contacter les forces de l’ordre (police, gendarmerie) ou les pompiers qui vous assisteront dans votre démarche.

 

    • Si l’animal trouvé est blessé

Vous devez alors contacter la mairie qui organisera la prise en charge de l’animal. Si la mairie ne peut procéder à cette prise en charge, elle pourra éventuellement faire intervenir les pompiers.

En dehors des heures d’ouverture de la mairie, vous pouvez contactez votre vétérinaire et/ou lui amener directement l’animal blessé. C’est lui qui décidera de la procédure à suivre en accord avec les services de HBA.

 

  • Cas N°2 : J’ai perdu mon animal, la fourrière peut elle m’aider ? 

La fourrière ayant vocation à accueillir les animaux (chiens et chats) trouvés errants, elle est en effet le premier endroit où votre animal serait amené s’il était retrouvé sur la voie publique.

Même si votre animal avait été retrouvé blessé et conduit directement chez un vétérinaire, ces derniers contactent systématiquement la fourrière pour les tenir informés de tout animal errant nécessitant des soins et leur étant amené, que ce soit par un particulier ou par une administration (mairie, police, …).

La fourrière garde les animaux qui lui sont confiés pendant une durée légale de 8 jours ouvrés.

Si vous vous présentez pendant cette période, vous pourrez récupérer votre compagnon à la condition de vous acquitter des frais de prise en charge, des frais de garde et éventuellement des frais vétérinaires ayant été engagés pour soigner votre animal.

Vous trouverez le détail des éléments relatifs aux frais de garde et frais de prise en charge fourrière sur notre page ‘tarifs’.

Pour récupérer votre compagnon et afin de justifier que vous en êtes bien le propriétaire, vous devrez présenter aux agents de la fourrière, son carnet de santé, sa carte d’identification ou tout autre document justifiant qu’il s’agit bien de votre animal.

Au-delà du délai légal de 8 jours ouvrés et sans manifestation de votre part, votre compagnon sera alors transféré au refuge animalier qui le proposera alors à l’adoption.