7 000 soldats originaires de l’Ain ont été faits prisonniers durant l’été 1940 et ont vécu la captivité pour la très large majorité jusqu’à l’été 1945. Cette exposition présente leur quotidien de détenus.